Qu'est-ce qui distingue l'APP d'autres approches comparables?


     
     

Les approches par problèmes comprennent aussi d'autres formules pédagogiques en plus de l'apprentissage par problèmes. En voici quelques-unes:

L'étude de cas

« Proposition, à un petit groupe, d'un problème réel ou fictif en vue de poser un diagnostic, de proposer des solutions et de déduire des règles ou des principes applicables à des cas similaires. » (Chamberland, Lavoie et Marquis, 1995, p. 91)

« Une étude de cas est un texte écrit ou simulé, un témoignage oral ou enregistré relatant une situation problématique concrète et réaliste, c'est-à-dire un incident significatif, une situation embarrassante ou critique ou tout simplement le déroulement d'une situation dans le temps. L'étude de cas sert, lors de discussions de groupe, soit à amorcer une quête d'information, soit à amener une analyse du problème, soit à une prise de décision. » (Mucchielli, 1969)

Le projet

« Le projet consiste en un défi à relever ou en une réalisation à accomplir. L'idée peut émaner de l'enseignant ou des élèves. Ces derniers peuvent soumettre des projets sur des thèmes plus généraux par rapport à la matière enseignée, ou encore exécuter les activités spécifiques suggérées par leur responsable. Pour réaliser un projet, l'élève doit résoudre une pluralité de problèmes interreliés. » (Legendre, 1993, p. 91)

La controverse structurée

La controverse structurée est une discussion de groupe non improvisée au cours de laquelle les élèves doivent étudier diverses positions à l'égard d'une situation conflictuelle. Elle a pour but d'organiser et de catégoriser l'information pour arriver plus facilement à clarifier les positions, les aspects et les enjeux, et ce, dans le but de synthétiser des positions et d'amener des solutions possibles à court, à moyen et à long terme.

« Les participants doivent donc élaborer et présenter une argumentation pour avancer une position et poser des questions aux autres participants qui élaborent et présentent une position et une perspective différentes. Chaque position présentée est donc remise en question par les participants, ce qui permet de percevoir le problème sous différents angles et de stimuler la curiosité épistémologique, c'est-à-dire comment se sont construits la représentation du problème et son argumentaire. De plus, les questions posées permettent de dévoiler l'incertitude qui plane quant à la rectitude des points de vue présentés. À cet instant, certains conflits d'idées entrent en jeu, il est alors nécessaire de se faire à nouveau une idée, de synthétiser et d'intégrer les différents points de vue avant de prendre une décision. » (Site web Pistes, UL)

 

 

Information

Exemple

Hyperliens

Complément d'information

Dernière mise à jour : 25/01/2005
 
   
Cégep de Sainte-Foy