Comment stimuler la réflexion des étudiants par le questionnement?


     
     

Autoquestionnement dans l'apprentissage par problèmes

Le questionnement permet au tuteur ou à l'enseignant de s'assurer de la compréhension et de la progression de la démarche des étudiants. Par des questions ouvertes, fécondes et réfléchies, il encourage la divergence des idées et soutient la réflexion et le questionnement des étudiants. 

Certaines questions spécifiques peuvent être identifiées dans le devis de l'activité à la suite de la planification et être utilisées par le tuteur ou l'enseignant au besoin. D'autres questions d'ordre plus général peuvent être utilisées pour guider la démarche d'APP peu importe la situation-problème traitée. Ces questions peuvent être réservées au tuteur ou à l'enseignant. Elles peuvent aussi être fournies aux étudiants dans le but de les amener à développer la capacité et l'habitude de s'autoquestionner.

Vous trouverez ci-dessous un outil permettant de soutenir le questionnement selon les différentes étapes du déroulement de l'APP.

ESPACE PROBLÈME

ESPACE SOLUTION

ESPACE RÉFLEXIVITÉ

Espace problème

Phase 1     Exploration
Y a-t-il des termes à clarifier ?  Comment définir les principaux termes ?  Quelles sont les informations pertinentes ?  Doit-on chercher des informations complémentaires ? Quels sont les aspects ou les éléments essentiels de la situation ?

Phase 2     Détermination et définition du problème
Quels sont les aspects ou les éléments essentiels à retenir ? Quelles sont les principales composantes de la situation ? Est-ce qu'un problème (primaire) engendre d'autres problèmes (secondaires) ? Quel serait le portrait de la situation ? Pouvons-nous faire une analogie ? Quels seraient les causes, les hypothèses, les solutions ou les diagnostics possibles ? Comment pourrait-on représensenter la situation à l'aide d'un schéma ou d'un réseau de concepts ? À quelles questions devons-nous tenter de répondre ?

Espace solution

Phase 3     Planification de la recherche
Que savons-nous déjà ? Qu'avons-nous besoin de savoir ? Avons-nous déjà ces informations ? Où devons-nous chercher ? Qui devons-nous rencontrer ? Que devons-nous faire ? Comment devons-nous répartir les tâches ?

Phase 4     Recherche d'informations
  • Est-ce que les informations sont crédibles ?
  • Devons-nous continuer à chercher ?
  • Quelles sont les informations à retenir ?
  • Comment pouvons-nous les résumer ou les schématiser ?

Phase 5     Analyse des informations
Quelles sont les informations pertinentes au problème ? Est-ce que les informations sont contradictoires ? Quelles sont les informations à retenir ? Pouvons-nous maintenant résoudre le problème ? Devons-nous chercher d'autres informations ?

Espace réflexivité

Phase 6    Synthèse
Quels sont les diagnostics, les solutions ou les actions à retenir ? Quels sont nos arguments ? Est-ce que nous tenons compte de nos informations théoriques et des informations données dans la situation ? Quels sont nos critères pour retenir la solution ou le diagnostic le plus plausible ? Quels sont les principes ou concepts à retenir pour l'avenir ? Dans quels autres contextes ces nouveaux acquis pourraient-ils éventuellement s'appliquer ?

Phase 7    Objectivation et retour critique
Comment avons-nous résolu ce problème ? Est-ce que nos stratégies étaient appropriées ? Que devrions-nous améliorer dans l'avenir ? Qu'avons-nous appris ? Est-ce satisfaisant et valable ?

Tableau adapté de: Guilbert, L. et Ouellet, L. (1997). Études de cas et Apprentissage par problèmes. Sainte-Foy : Presses de l'Université du Québec.

 

 
Dernière mise à jour : 21/02/2005
 
   
Cégep de Sainte-Foy