Exemple

Exemple tiré de la planification d'une activité d'APP réalisée par Mélanie Pagé, professeure de littérature au Cégep de Sainte-Foy.

La situation-problème est présentée aux étudiants dans le texte suivant :

Tranche de vie d'un employé modèle

Arthur travaille au Ciné Vidéo Club de la rue Cartier. Son nouveau patron, Monsieur Lalancette, arrive en catastrophe et lui raconte la plainte formulée par un client, soi-disant professeur de littérature, qui a affirmé haut et fort que La Matrice n'était pas un drame fantastique et que, par ailleurs, le Ciné Vidéo Club n'offrait plus la même qualité de services depuis le départ de M. Têtebêche, l'ancien patron et blablabla...

Soucieux de redorer son blason (sans toutefois travailler trop fort...) et de répondre aux exigences élevées de la clientèle, qui possède une vaste culture cinématographique et littéraire, M. Lalancette demande à Arthur de réviser le classement des films suivants (actuellement, ils font partie de la catégorie «drame fantastique» uniquement parce qu'ils présentent des événements surnaturels) :

  • La Matrice
  • L'attaque des clones (épisode deux de La guerre des étoiles)
  • The X-files
  • Harry Potter et la chambre des secrets
  • Psychose (version d'Alfred Hitchcock)
  • Le Seigneur des anneaux (épisode I)
  • Le sixième sens
  • Stigmates

M. Lalancette demande à Arthur (son employé le plus compétent, affirme-t-il sans aucune hésitation) de classer ces films autrement, en créant au moins quatre catégories différentes. Il exige aussi la préparation d'un tableau synthèse expliquant les différences entre les quatre nouvelles catégories, histoire de guider les autres employés lorsqu'ils devront à leur tour classer les nouveautés.

Pour compléter ce dossier de référence qui sera distribué à tous les autres employés, M. Lalancette donne aussi à son préposé le plus efficace (dit-il d'un ton mielleux) un récit fantastique d'Edgar Allan Poe, «Le Portrait ovale», en lui disant que ledit client avait certifié que ce texte constituait un exemple quasi parfait de récit fantastique. Lalancette exige qu'Arthur analyse le conte de Poe et présente dans le dossier de référence les caractéristiques qui permettent d'affirmer qu'il s'agit bien d'un récit fantastique.

«Avec le tableau synthèse et l'analyse du "Portrait ovale", les autres employés auront à leur disposition toutes les informations nécessaires pour bien effectuer leur travail et agir en professionnels avisés, comme toi, dévoué Arthur, et non en nigauds écervelés !», clame pompeusement  M. Lalancette.

Arthur remercie chaleureusement son patron de la confiance qu'il lui accorde et se met au travail... avec un enthousiasme débordant, lui qui croyait pouvoir, en l'absence de clients, lire tranquillement Le Portrait de Dorian Gray, troisième roman obligatoire dans son cours de français...